• Accueil
  •  > 
  • A Venise, l’exposition « Zaha Hadid » ouvre ses portes
Rejoignez Cyberarchi : 

A Venise, l’exposition « Zaha Hadid » ouvre ses portes

Steve Double : Copyright 2019

 

Dans la capitale de la Vénétie, au Palazzo Franchetti, en marge de la biennale d’architecture de Venise 2016, la fondazione Berengo célèbre à sa manière les quarante ans d’architecture et de design de l’architecte Zaha Hadid décédée le 31 mars 2016 à Miami. Il s’agit d’une exposition rétrospective qui présente un grand nombre d’ouvrages provenant des archives personnelles de la grande dame.

 
 
A+
 
a-
 

Les projets exposés sont variés nous pouvons y trouver entre autres des peintures, des dessins, des maquettes, des photographies ainsi que des extraits médiatiques qui dévoilent la virtuosité de l’architecte, mais aussi de l’artiste qu’était Zaha Hadid. Une rétrospective où le visiteur découvre et redécouvre la pluridisciplinarité de l’une des grandes figures qui a bouleversé l’architecture de nos jours.   

 

De ses premiers essais….

 

Alors qu’au dehors les vaporetti ronronnent, l’exposition s’affiche dans une ambiance feutrée. Au détour de quelques toiles, le visiteur peut également explorer le début de la carrière de l’architecte qui a été influencée par l’expérimentation de l’avant-garde russe, via les techniques de composition, de fragmentation ainsi on note la sensibilité que présentent certaines créations. Les premières œuvres exposées comprennent donc Tektonik de Kasimir Malevitch, réalisé pour un projet pont sur la Tamise au cours de l’année 1976-1977 à l’Architectural Association School de Londres par l’étudiante d’architecture qu’elle était.

 

« Pour mon projet de fin d'études de l'AA, je voulais explorer le facteur «mutation» pour les besoins du programme d'un hôtel sur le pont Hungerford sur la Tamise. La Tektonik horizontale est conforme et rend l'utilisation de la composition apparemment aléatoire des formes suprématistes pour répondre aux exigences du programme et le site. » C’est ainsi que Zaha Hadid racontait sa composition qui a eu une répercussion sur ses projets ultérieurs.

 

Adriano Berengo, président de la Fondazione Berengo a déclaré à l’occasion : « Les visiteurs de l'exposition auront une meilleure compréhension de la vision avant-gardiste de Zaha Hadid qui a redéfini l'architecture et le design pour le XXIème siècle et a capturé l'imagination à travers le monde. Je travaille dans le monde de l'art et l'excellence celui de Zaha Hadid était l'architecture, son travail est également imprégné d'art, cette patine qui rend tout éternel, y compris le créateur. »

 

A ses plus grands succès

 

Les trois projets représentant un grand tournant dans la carrière de Zaha Hadid sont également présents à l’exposition, affiché chacun dans une pièce à part. Il s’agit de la caserne de pompiers de Vitra (réalisée en 1993) à Weil am Rhein, en Allemagne, le premier projet signé de Zaha Hadid Architects, du Centre d'art contemporain Rosenthal de Cincinnati (terminé en 2003), qui a précédé la réception du Prix ​​ Pritzker (en 2004). Une salle est également dédiée au projet du musée MAXXI de Rome où l’on perçoit clairement les progrès rapides de la conception assistée par l’ordinateur.

 

L’évènement dévoile également des projets non réalisés comme le Peac Club de Hong Kong ou la création d’un édifice pour Trafalgar Street à Londres ou le plan d’urbanisme de Berlin ou encore l’Opera House de Cardiff. Des idées non exploitées qui viendront enrichir les archives et qui continueront à inspirer plusieurs générations.  

 

Une grande part de l’exposition est réservée aux innovations et aux applications qui exploitent les différentes possibilités d’une collaboration interdisciplinaire entre architectes et ingénieurs via les dernières méthodes de fabrication numériques.

 

Plus émouvant, les projets non achevés de l’architecte et qui seront à compléter par son agence ont aussi leur place dans la galerie. Une manière de montrer que le décès de la grande dame n’arrêtera pas ses ambitions qui seront réalisées comme si elle avait été présente pour les piloter. Une rétrospective qui rend un hommage posthume à Zaha Hadid.

 

Sipane Hoh

 

L’exposition « Zaha Hadid » est ouverte du 27 mai au 27 novembre 2016 au Palazzo Franchetti sur le Grand Canal à Venise.

Zaha Hadid
Zaha Hadid
Zaha Hadid
Zaha Hadid
Mot clefs
Catégories
CYBER