• Accueil
  •  > 
  • A Saclay, Francis Soler joue avec les cerceaux
Rejoignez Cyberarchi : 

A Saclay, Francis Soler joue avec les cerceaux

Jean-Pierre Porcher : Copyright 2019

Livré en Avril 2016, aujourd’hui occupé, le Centre de Recherche et de Développement d’EDF constitue l’une des constructions phares du plateau de Saclay. Reconnaissables de loin, les formes cylindriques et les courbes embrassent intelligemment le paysage alentour. Innovations et pertinence sont au rendez-vous.

 

 

 
 
A+
 
a-
 

Les quatre impressionnants édifices circulaires, posés sur une parcelle acquise par EDF sur le plateau de Saclay, que l’architecte Francis Soler a conçu sont perceptibles de loin. Seulement à l’approche de la parcelle, l’œil a du mal à cerner l’ensemble. Cependant, des gigantesques formes fluides dialoguant finement avec le paysage donnent le ton. Nous sommes bien en présence d’un ouvrage exceptionnel.

 

2017 l’odyssée de Saclay

 

Le programme est vaste, il comprend des bureaux, des laboratoires, des salles d’expérimentation, une halle d’essais, un auditorium de 500 places, deux autres de 75 places, des salles de commissions, un restaurant, une brasserie, des cafétérias et 8 hectares d’espaces extérieurs avec 950 places de stationnement et 125 emplacements de stationnement deux roues. L’ensemble, dispersé dans le paysage encore dépeuplé du plateau de Saclay, marque néanmoins une certaine cohérence. Les cerceaux dessinés par Francis Soler se matérialisent, prennent de l’épaisseur et semblent adopter promptement un espace laissé longtemps à l’abandon.

Chaque cylindre constitue un ouvrage à part identifiable malgré les différents points commun avec les autres.

« Chaque bâtiment, regroupant une ou plusieurs fonctions compatibles, devait facilement pouvoir être identifiable dans l’espace général du Centre. Or, j’avais choisi de ne pas les distinguer les uns des autres par des architectures différentes, mais de les assembler comme des rouages d’un mécanisme horloger, tous dentelés et de diamètre différent. Rien de plus », raconte l’architecte, toujours modeste surtout quand il affirme un peu plus tard : « J’aime, en effet, cette idée qui consiste à prétendre que nous n’avons rien fait d’autre que de construire consciencieusement l’organigramme qui nous a été remis au moment de la consultation et qui comptabilisa les quatre pôles fonctionnels majeurs. »

C’est de cette manière que les quatre entités nommées Pi, Psi, Chi et Phi, par l’architecte et renommées OPALE, AZUR, EMERAUDE et IROISE par EDF ont vu le jour. Mais ici, l’architecture ne s’arrête pas sur une simple disposition d’un plan de masse dont un drone pourrait capter les différentes humeurs, bien au contraire. Pour engendrer un tel projet, il aura fallu non seulement un fonctionnement qui rend l’ensemble efficace mais un flair particulier dont Francis Soler possède la maîtrise. Il en résulte un projet cohérent en plus d’être innovant.

 

EDF connecté au futur

 

Parlons innovation, les exemples sont nombreux ils vont de l’enveloppe de la façade constituée de longilignes claires-voies de verre systématisé sur l’ensemble de la réalisation, jusqu’au fond de l’auditorium et ses lumières spécialement dessinées en forme de massues de jongleurs en passant par l’incroyable jardin conçu par Pascal Cribier où s’entremêlent joyeusement les rigoles en étoile, les bassins riches en biodiversités et les douves profondes. Sans oublier la grande hauteur de façade du bâtiment Phi qui dépasse de plusieurs mètres la terrasse de la Halle et qui non seulement porte la griffe de l’enseigne mais prévoie des extensions futures.

Mention spéciale et coup de cœur pour la toiture de Psi constituée de poutre-poisson élaborée en collaboration avec l’ingénieur Nicholas Green, où il s’agit d’un dispositif technique matérialisé par un cercle parfait dont la structure est portée par-dessus à travers un merveilleux champs de poutres où l’ingénierie et la finesse architecturale ne font qu’un.

Pour toutes ces raisons, le Centre de Recherche et de Développement d’EDF signé Francis Soler est un projet architectural singulier mais aussi un manifeste technologique qui participe à la renommée du plateau de Saclay. 

 

Sipane Hoh

 

 

 

 

Centre de Recherche et de Développement EDF
Centre de Recherche et de Développement EDF
Centre de Recherche et de Développement EDF
Centre de Recherche et de Développement EDF
Centre de Recherche et de Développement EDF
Centre de Recherche et de Développement EDF
Centre de Recherche et de Développement EDF
A Saclay, Francis Soler joue avec les cerceaux
Centre de Recherche et de Développement EDF
Centre de Recherche et de Développement EDF
Centre de Recherche et de Développement EDF
Mot clefs
Catégories
CYBER