• Accueil
  •  > 
  • A Rennes, Guinée*Potin manie les différentes nuances du béton
Rejoignez Cyberarchi : 

A Rennes, Guinée*Potin manie les différentes nuances du béton

Pascal Amoyel : Copyright 2019

 

Comme une tour de Babel, les trente-huit logements de l’agence Guinée*Potin (Anne-Flore Guinée et Hervé Potin), livrés à Rennes concentrent via l’abstraction et en une seule réalisation les diverses typologies existant alentour. Un fin exercice de style qui traduit l’insertion évidente du projet dans la ville. 

 
 
A+
 
a-
 

L’agence Guinée*Potin nous surprend encore une fois via la réalisation de logements où l’esthétisme et la durabilité se croisent dans une atypique architecture qui fait écho avec son contexte. Cette fois-ci c’est à Rennes que se trouve le projet et la matière utilisée est le béton dans toutes ses coutures. 

 

Le puzzle

 

La ZAC Bernard Duval se situe dans le quartier Arsenal-Redon/Cleunay qui présente une grande variété architecturale couvrant plusieurs époques. De l’art nouveau à l’architecture néo régionaliste en passant par l’architecture moderne, les différents styles cohabitent dans un esprit disparate qui fait la spécificité de ce quartier. C’est donc dans cet environnement hétérogène que l’agence d’architecture Guinée*Potin vient de terminer son projet.

 

Au programme : trente-huit logements commercialisés en accession libre dont neuf dédiés à des primo-accedant, le tout au sein du plan coordonné par les prescriptions urbaines et paysagères de l’urbaniste Nicolas Lebunetel et du paysagiste Univers. Sauf que dans ce monolithe urbain à différentes facettes, chaque appartement est unique, les architectes ont accompli, malgré le gabarit et les diverses difficultés de la parcelle, des logements différents. Une volonté louable doublée d’un véritable savoir-faire où les volumes s’emboîtent et les plans s’entrecroisent.

 

A l’intérieur, le confort et la fonctionnalité sont au rendez-vous. Malgré leur dissemblance, tous les logements bénéficient d’un espace extérieur privatif, un avantage qui est loin d’être négligeable. Tandis que les habitations dont l’accès s’effectue au rez-de-chaussée possèdent des jardins privatifs, les autres, selon leur emplacement, sont dotés de confortables terrasses, de loggias ou de balcons. 

 

Le clin d’œil aux façades alentour

 

Côté matériaux, la réalisation s’avère être d’une grande richesse. En faisant un clin d’œil aux habitations du quartier, les façades se parent de béton qui change de couleur et de texture en passant astucieusement du blanc au gris sans oublier le polycarbonate qui limite les balcons et loggias accentuant l’originalité de l’édifice ni les quelques rares « touches » de vert citron qui agrémentent l’ensemble.

 

Dans leurs réalisations précédentes, les architectes Anne-Flore Guinée et Hervé Potin ont privilégié toujours les solutions durables tout en appliquant les derniers procédés de haute qualité environnementale. Ici, à Rennes, fidèle à leur conviction, le duo s’emploient encore une fois à réaliser un projet qui se dote de l’excellence environnementale. Citons par exemple l’utilisation de la structure en béton qui confère à la bâtisse l’inertie nécessaire pour emmagasiner la chaleur, l’isolation par l’intérieur en traitant les différents ponts thermiques, le recours à la végétalisation de certaines toitures ainsi que le recours au chauffage au gaz collectif. Des méthodes qui fleurent le bon sens, se traduisent par une économie effective des ressources naturelles tout en conférant au projet le label BBC effinergie.

 

Les trente-huit logements de la ZAC Bernard Duval signés Guinée*Potin reflètent une plaisante créativité qui entre abstraction et ludisme rend attractif l’ensemble. Un joli coup de maître !

 

Sipane Hoh 

 

Un puzzle à Rennes
Un puzzle à Rennes
Un puzzle à Rennes
Un puzzle à Rennes
Un puzzle à Rennes
Un puzzle à Rennes
Un puzzle à Rennes
Un puzzle a Rennes
Un Puzzle à Rennes
Catégories
CYBER