• Accueil
  •  > 
  • A Paris, Vallet de Martinis Architectes donne libre cours aux rythmes
Rejoignez Cyberarchi : 

A Paris, Vallet de Martinis Architectes donne libre cours aux rythmes

© Charly Broyez : Copyright 2018

 

Le collège et lycée Bergson situé dans le 19ème arrondissement parisien vient de se doter d’une salle de restauration qui, tout en reprenant l’esprit de l’existant, se démarque astucieusement. 

 
 
A+
 
a-
 

Datant des années soixante, le collège et lycée Henri Bergson, conçu par Jacques Carlu, constitue l’un des exemples typiques de l’architecture de l’époque. Cependant, avec le temps, le manifeste est devenu petit à petit obsolète. Il aura donc fallu intervenir pour répondre plus favorablement aux exigences de notre temps.

 

Élégantes proportions

 

La mission a été confiée à l’agence Vallet de Martinis Architectes (Antoine Vallet et Guillaume de Martinis) dont les références en la matière démontrent une belle maîtrise. Ainsi, en parfaite adéquation avec les normes actuelles, les architectes ont réussi un brillant coup de main. La cantine s’adapte intelligemment au lieu tout en adoptant le rythme de son voisinage. 

« Nous avons pris le parti d’interroger la construction. Ne pourrait-on pas s’appuyer sur les élégantes proportions des panneaux de façade pour conférer au bâtiment ce que la pénurie d’un temps lui a interdit ? Ôtons donc les allèges. Déposons les menuiseries. Retirons le doublage. La trame structurelle est ainsi révélée dans sa plus simple expression. » Déclarent les architectes, qui réussissent à donner une conséquence à un volume d’une grande simplicité.

 

Sobre et de grande qualité

 

Le programme était pourtant simple, malgré tout, la proposition des architectes dépassait les attentes. En effet, ces derniers ont proposé une solution audacieuse qui, malgré tout, a pu retenir les attentions. Selon le programme, la surface existante était nettement supérieure à la demande envisagée, c’est pourquoi, les architectes ont proposé de retirer la bande de plancher entre la façade sud et la première rangée de poteaux pour y insérer un immense préau. Ce dernier avait l’avantage de garder les élèves au sec par temps de pluie, tout en réduisant la surface de la salle de restauration. Une astuce fonctionnelle qui donne un effet plastique à l’ensemble. Non seulement, le volume affiche une grande élégance mais le recul de la paroi de verre et cet interstice créent un effet de serre qui réchauffe les deux salles de restauration situées aux deux étages.

Au milieu du préau se trouve un escalier qui donne un effet encore plus théâtral à la composition. Les architectes ont également pensé à insérer un patio au milieu des cuisines pour doter ces derniers d’une douce lumière naturelle. De même, ils ont laissé apparentes les structures anciennes qui racontent l’histoire du lieu. Que de détails qui enrichissent l’ensemble.

L’opération de réhabilitation et extension de la demi-pension du collège et lycée Bergson montre la capacité d’adaptation des architectes au contexte environnant. En effet, tout en puisant dans l’essentiel et redonnant les qualités spatiales et  architecturales de l’ensemble, ils ont engendré un projet sobre de grande qualité.

 

Sipane Hoh

 

A Paris, Vallet de Martinis Architectes donne libre cours aux rythmes
A Paris, Vallet de Martinis Architectes donne libre cours aux rythmes
A Paris, Vallet de Martinis Architectes donne libre cours aux rythmes
A Paris, Vallet de Martinis Architectes donne libre cours aux rythmes
Mot clefs
Catégories
CYBER