• Accueil
  •  > 
  • A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
Rejoignez Cyberarchi : 

A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST

Luc Boegly : Copyright 2019

 

Dans l’une des rues chics de la capitale française, l’agence Axel Schoenert architectes vient de livrer la réhabilitation ainsi que la mise aux normes de l’ancien siège de Goldman and Sachs. Au résultat un projet qui a brillamment répondu aux diverses exigences des certifications de durabilité, que ce soit le HQE, le BREEAM ou le BBC.

 
 
A+
 
a-
 

Dans cet immeuble haussmannien du 17ème arrondissement de Paris situé face au Parc Monceau modernité et confort viennent d’être établis. Grâce à la remarquable intervention de l’architecte Axel Schoenert, une nouvelle présence a été redonnée à un ancien immeuble de qualité.

 

Le must pour le MOST

 

Dans un contexte urbain historiquement luxueux, situé sur la Place de la République Dominicaine, l’immeuble offre une surface de plancher modulable de 4130m². Pour procurer le maximum de confort aux usagers, les trois niveaux de bureaux ont été décloisonnés créant ainsi de vastes espaces à la fois modulables et lumineux. Pour compléter, les fenêtres ont été remplacées et l’acoustique améliorée.

 

Au rez-de-chaussée, la dalle a été remise à niveau et l’entrée principale retrouve son adresse d’origine (celle de la rue Berger) attribuant à l’ensemble une nouvelle identité. Une fois que le visiteur traverse le hall d’entrée, une gracieuse perspective s’offre à ses yeux. Cette dernière présente un élégant cachet et fait un joli clin d’œil aux anciens passages secrets typiquement parisiens.

 

La porte d’entrée en fer forgé reprend les mêmes codes de la façade d’origine et amène le visiteur vers un sas où l’on trouve les mêmes motifs de la porte mais pixellisés, déclinés et présentant un langage plus contemporain voire actuel.   

 

Les motifs historiques pixélisés

 

Une douce transparence règne à l’intérieur où encore une fois, des motifs pixellisés présents sur la borne d’accueil et les paliers d’ascenseurs mettent en valeur l’ensemble sans ostentation. Des matériaux réfléchissants comme la résine, l’acrylique, le métal perforé parmi d’autres renforcent encore plus la luminosité et apportent une touche de contemporanéité tout en faisant écho avec les motifs historiques qui entourent le bâtiment.

 

Quant au nouveau jardin, côté rue de Thann, il est doté d’un cheminement en carrelage imitation bois et agrémenté de plantes aromatiques qui tout en se trouvant dans un environnement minéral procurent à l’ensemble un sentiment de calme et de détente.

 

Axel Schoenert a l’habitude des réhabilitations de ce genre de bâtiment, c’est pourquoi dès le départ pour l’architecte il fallait répondre à l’enjeu principal du programme en apportant une nouveauté souhaitée à la fois mesurée et épurée où l’on perçoit une certaines incantation des ornements d’origine. Une gageure réalisée avec adresse.

 

Sipane Hoh

 

Les photos : ©Luc Boegly

A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
A Paris, un lifting environnemental pour Le MOST
Catégories
CYBER