• Accueil
  •  > 
  • A Paris, François Chatillon ravive le puzzle « Beaux-arts »
Rejoignez Cyberarchi : 

A Paris, François Chatillon ravive le puzzle « Beaux-arts »

Antoine Mercusot : Copyright 2017

C’est une réhabilitation lourde qui s’appuie sur l’héritage et le met en valeur, voire le magnifie. Un travail complexe, que l’architecte François Chatillon et son équipe, mènent avec brio. Le résultat est tout simplement remarquable.

 

 

 
 
A+
 
a-
 

L’histoire du lieu est primordiale pour chaque architecte, d’autant plus qu’ici il ne s’agit pas d’un lieu ordinaire mais de l’amoncellement d’édifices et de jardins qui possèdent deux cent ans de vécu. En effet, les Beaux-arts de Paris forment une concentration d’œuvres architecturales qui ont valu à l’ensemble le classement aux monuments historiques. Un contexte particulier où interviennent l’architecte François Chatillon et son équipe.

 

La mosaïque des arts

 

Le site des Beaux-arts, situé entre la Seine et le quartier Saint-Germain, est en pleine effervescence grâce à son renouvellement et sa permanente évolution. Outre la mise en accessibilité, les nouveaux parcours et la mise en cohérence des divers édifices entre eux, le projet comprend  la restauration complète de l’ensemble qui s’étend sur plus de deux hectares.

Le lieu est accessible au public. Sur le même site se trouve également un musée riche par ses collections qui comprennent près de 400 000 œuvres. L’un des buts de cet équipement est d’instaurer un certain lien entre les étudiants et l’art de leurs prédécesseurs. C’est pourquoi, le projet de restauration semble tentaculaire. Pour l’architecte François Chatillon, il faudra donc procéder par petits bouts, comme dans un puzzle, tout en s’entourant d’une équipe composée d’architectes et de restaurateurs d’art de toute discipline.  

La cour du Mûrier, lieu privilégié et de convergence de l’école des Beaux-arts et de l’Ecole d’architecture, est actuellement en chantier, avec la restauration des couvertures et les charpentes de la Chapelle des Petits Augustins, construite au XVIIe siècle. Un projet à part entière qui, une fois terminé, formera l’une des pièces maîtresses du puzzle. Très fréquenté par les étudiants qui peuvent l’emprunter à travers trois galeries abritant des sculptures remarquables et également en travaux, la cour du Mûrier constitue un trait d’union entre le bâtiment de Perret et l’hôtel de Chimay. Bien que les travaux ont avancé, le visiteur profitera pleinement de l’ensemble à partir de l’été 2018.  

 

Le lien entre ancien et nouveau

 

Comme de nombreux œuvres de François Chatillon, la restauration prévoit la reprise de tous les décors des murs et plafonds écaillés et des mosaïques au sol. Fidèle à ses convictions, l’architecte tente encore une fois dans le projet suivant d’établir une restauration à l’identique. Quant au jardin, il abrite deux mûriers dont le plus ancien a 75 ans, il a donné son nom au cloître et fut planté par Alexandre Lenoir.  Cet espace historique qui est devenu le symbole de la révolution, du progrès et de la liberté, possède en son centre une fontaine en marbre, de style Renaissance et bordée de massifs arborés. Pour favoriser la traversée et la contemplation de ce lieu de passage et de repos, des bancs et un dallage en pierre y seront réalisés.

Le grand projet du Musée des beaux-arts de Paris n’est plus une simple idée, porté par l’actuel directeur des Beaux-arts, l’artiste Jean-Marc Bustamante, vient d’être concrétisé grâce au travail minutieux de François Chatillon. Il s’agit d’un parcours qui mène de la salle d’exposition Melpomène jusqu’à la chapelle en traversant les bâtiments Perret et la cour du Mûrier, pour déboucher vers l’amphithéâtre d’honneur du palais des Études. En attendant que tous ces microprojets trouvent leurs places dans ce tableau urbain grandeur nature, nous pouvons découvrir deux cent ans histoire ressuscités sous la belle griffe de François Chatillon. 

 

Sipane Hoh

 

 

Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Beaux-arts de Paris
Mot clefs
Catégories
CYBER