• Accueil
  •  > 
  • A Orvault, l’agence Guinée*Potin toujours active !
Rejoignez Cyberarchi : 

A Orvault, l’agence Guinée*Potin toujours active !

Sébastien Chalmeau : Copyright 2019

Ils sont passifs, les quarante quatre logements qui se fondent dans le paysage nantais de la ZAC du Vallon des Garettes. Une réalisation RT 2012 qui vise le label Passivhaus* et met la durabilité sur un piédestal. Fidèle à ses habitudes, l'agence Guinée*Potin (Anne-Flore Guinée et Hervé Potin) a conçu un projet bioclimatique qui aillie merveilleusement le bois et le béton. 

 
 
A+
 
a-
 

L’élégance peut-elle qualifier une construction passive ? La réponse vient de Nantes, plus exactement de la commune d’Orvault où l’agence Guinée*Potin vient de livrer quarante et un logements collectifs et trois maisons individuelles. Leur atout, utiliser les derniers procédés de durabilité qui les classent passifs en plus d’être RT2012. Un pas non négligeable en avant !

 

L’environnement s’y prête

 

Baptisé « Osmoz », le projet se trouve sur une parcelle en pente douce orientée plein sud avec une vue imprenable sur les environs. Un emplacement privilégié qui a permis aux architectes de recourir à quelques belles astuces pour en profiter. Outre le positionnement de l’ensemble, citons par exemple l’intégration habile des balcons sur les façades donnant vers le sud. Quant aux logements, pour des questions d’appropriation, les accès sont individualisés ainsi, les habitants peuvent y accéder via des coursives extérieures ou bien par un cheminement piéton surélevé concernant les habitations situées au rez-de-chaussée.

 

« Notre projet propose de ré-introduire des notions, comme le fait d’arpenter une ruelle, d’emprunter un chemin en pente douce, de cheminer le long d’une noue, de franchir une passerelle, de surplomber un autre lieu, pour se rendre chez soi. », racontent les architectes qui ont mis tout en œuvre pour que les habitants s’accommodent naturellement aux environs.

 

Une douce intégration au lieu se dégage de l’ensemble. La résidence qui dispose de jardins communs ainsi que de quelques plantations privatives (concernant les trois maisons individuelles et une partie des logements) devient un véritable havre de paix pour ses acquéreurs. Avec une telle relation vis-à-vis de son environnement, qui pourrait se douter que la ville de Nantes n’est qu’à quelques kilomètres ?

 

Passivhaus à l’allemande

 

La structure est mixte où le béton et l’ossature bois se marient parfaitement pour assurer à l’ensemble l’inertie thermique ainsi que l’isolation acoustique. Quant à l’habillage, les architectes optent pour le bois de Douglas dont la capacité de traverser le temps sans changer de teinte n’est plus à démontrer. Cependant, quelques touches de métal ajouré font leur apparition côté nord et participent à rompre agréablement la monotonie des façades et leur linéarité.

 

Tout a été minutieusement étudié, calculé et réalisé pour un résultat en toute finesse qui révèle la justesse des matériaux ainsi que le souci des détails. Les habitations qui sont dotées d’une très grande capacité évolutive, proposent des solutions variées selon la taille des familles. Les intérieurs sont lumineux grâce aux grandes baies vitrées, ils sont épurés et la blancheur des murs leur donne une sensation d’amplitude tandis que le bois qui couvre les façades et les passages des galeries extérieurs assure un sentiment plus chaleureux. Tous les logements sont traversants Nord/Sud.

 

Côté durabilité, outre la toiture végétalisée qui couvre les maisons, la production d'eau chaude sanitaire est assurée ainsi que les très faibles besoins en chauffage par l'électricité. Au sein de la résidence, un système de ventilation double flux actif est adopté et l’orientation des différentes pièces a suivi la logique écologique. 

 

Que de bonnes astuces qui font la singularité du projet. Un savoir-faire que l’agence Guinée*Potin commence à peaufiner.

 

Sipane Hoh

 

* : Passivhaus est un label Allemand, reconnu en France (par l’association la maison passive), dont les exigences sont :
- Réduction des besoins de chauffage <15kWh/m2
- Limitation de la consommation globale <120kWhEP/m2
- Recours à la ventilation double flux pour tous les locaux
- Très forte étanchéité à l’air

Osmoz
Osmoz
Osmoz
Osmoz
Osmoz
Osmoz
Osmoz
Osmoz
Osmoz
Osmoz
Osmoz
Mot clefs
Catégories
CYBER