• Accueil
  •  > 
  • A New-York, Morphosis Architects réalise un édifice innovant
Rejoignez Cyberarchi : 

A New-York, Morphosis Architects réalise un édifice innovant

© Matthew Carbone for Morphosis : Copyright 2018

 

Un de plus, car le nombre de projets signés Morphosis et plaçant l’innovation sur un piédestal est multiple. Il s’agit cette fois-ci du « Bloomberg Center », un équipement académique situé dans le nouveau campus de l’université des sciences appliquées.  

 
 
A+
 
a-
 

En Septembre 2017 a eu lieu l’inauguration du Centre Emma et Georgina Bloomberg, un édifice exemplaire au niveau énergétique qui se trouve dans le nouveau campus de Cornell Tech sur l'île de Roosevelt. Dans le but de devenir un bâtiment zéro énergie, le Centre Bloomberg, conçu par Morphosis, l'agence d’architecture mondialement connue, relie le monde universitaire et l'industrie tout en mettant en avant de nouvelles normes en matière de durabilité environnementale grâce à une architecture ultramoderne.

 

L’artiste dessine, le robot transcrit

 

Conçu par Thom Mayne et suivi par son chef de projet Ung-Joo Scott Lee, le « Bloomberg Center » constitue le centre névralgique intellectuel du campus. Ainsi, l’équipement reflète les objectifs de créativité et d'excellence de l'établissement culturel tout en fournissant des espaces académiques qui favorisent la collaboration.

«L'objectif de Cornell Tech est de créer un centre urbain pour la recherche et l'innovation interdisciplinaires, il est conforme à notre vision chez Morphosis, où nous développons constamment de nouvelles façons d’engendrer des bâtiments toujours plus durables et d'accroître les liens entre les personnes qui pratiquent les lieux que nous concevons. Avec le Bloomberg Center, nous avons poussé les limites des pratiques actuelles en matière d'efficacité énergétique et nous avons établi une nouvelle norme pour élargir le développement à New York City », a déclaré Thom Mayne, le fondateur et directeur de l’agence Morphosis.

Le « Bloomberg Center » est un bâtiment de quatre étages situé sous un toit photovoltaïque, présentant de superbes vues sur l'île. L'une des caractéristiques les plus distinctives de l’édifice est sa façade qui est créée pour équilibrer la luminosité, les vues extérieures tout en optimisant l'opacité et réduisant les ponts thermiques.

La couche extérieure de la façade est composée de panneaux en aluminium revêtus d'un polymère irisé. Les surfaces en aluminium reflète une image continue qui montre le paysage environnant. Côté ville, la façade ouest défile l'horizon de Manhattan. Quant à la façade qui se trouve tout au long de l'entrée principale du campus, elle enregistre une image des gorges célèbres d'Ithaca. Conçu en collaboration avec un fabricant de métal architectural, l’enveloppe de l’édifice utilise un système spécial qui crée le motif de l'image. L’ensemble est alimenté par un robot qui traite l'information numérique et le transcrit sur les 337 500 panneaux qui couvrent la façade. L'algorithme de contrôle du robot a été développé en collaboration avec les étudiants de Cornell et MIT.

 

Favoriser les synergies université industrie

 

«Notre collaboration avec les étudiants de Cornell et MIT pour développer la façade du bâtiment est un exemple du type d’associations que Cornell Tech favorisera entre les universités et les industries de la technologie», a déclaré Ung-Joo Scott Lee.

Certains locaux comme le café situé au rez-de-chaussée sont accessibles au public. L'entrée de l'atrium et le salon des conférences, alignés sur la 57ème rue de Manhattan, rapprochent les utilisateurs du bâtiment de la vue de Manhattan sur la rivière. Visible du campus, un escalier monumental relie le hall principal à tous les niveaux. Une galerie ouverte s'étend sur toute la longueur du bâtiment et sert d’espace de partage pour les rencontres informelles ainsi que les discussions. Le Centre dispose d'un ensemble varié d'espaces permettant un apprentissage flexible et mobile.

Conformément à la responsabilité créative, un pour cent du budget global est consacré à l'art. Des conceptions d’artistes contemporains comme Matthew Ritchie, Michael Riedel, Alison Elizabeth Taylor et Matthew Day Jackson sont donc présents. De même, une peinture murale restaurée par Ilya Bolotowsky qui a été découverte dans l'ancien mémorial de l’hôpital de l’île Roosevelt a été transférée au campus.

Prévu d'être parmi les plus grands bâtiments universitaires zéro énergie, le projet avait dès le départ l’ambition d’acquérir le statut LEED Platinum. Ainsi, le campus a employé de multiples stratégies pour réaliser un bâtiment à faible énergie grâce à une approche échelonnée. Le résultat a su satisfaire tous les acteurs. L’édifice peut donc s’inscrire aisément dans la lignée des réalisations innovantes. Un triomphe de plus pour Morphosis.

 

Sipane Hoh

A New-York, Morphosis Architects réalise un édifice innovant
A New-York, Morphosis Architects réalise un édifice innovant
A New-York, Morphosis Architects réalise un édifice innovant
A New-York, Morphosis Architects réalise un édifice innovant
Mot clefs
Catégories
CYBER