• Accueil
  •  > 
  • A Mulhouse, l’Office National des Forêts marque la durabilité
Rejoignez Cyberarchi : 

A Mulhouse, l’Office National des Forêts marque la durabilité

Stéphane Spach : Copyright 2017

 

La nouvelle agence ONF de Mulhouse (Haut-Rhin) réalisée par les architectes d’Ajeance (Jean-Baptiste Leduc, Julien Jeanroy, Jean-Charles Riber et Jean-François Laurent) s’insère astucieusement dans l’écrin végétal qui l’enveloppe tout en fournissant un cadre idyllique à ses utilisateurs. Le projet d’une qualité extraordinaire vient d’être lauréat du prix bâtiment durable dans le Grand Est dans la catégorie bureaux.

 
 
A+
 
a-
 

A Mulhouse, c’est un travail d’orfèvre que les architectes d’Ajeance ont accompli pour un résultat des plus subtils où l’architecture et le paysage se mettent au diapason. Que ce soit via ses matériaux ou les procédés durables mis en application, l’office national des forêts constitue un condensé écologique à part entière.  

 

Pour l’ONF, que du bois


L’imposant édifice trouve naturellement sa place dans la ZAC et adopte la parcelle selon un axe directeur nord-sud. L’orientation étant une obligation, les architectes ont cherché à minimiser les surfaces qui donnent vers le nord en optimisant les parties ouvertes vers le sud et tout en tirant profit de la situation, ils ont réussi à concevoir un charmant projet bioclimatique. 

Au sein de l’édifice, la circulation principale se fait autour d’un jardin intérieur mis en lumière via quelques sheds qui confèrent une sensation de chaleur et d’intimité à l’ensemble. Les salles de réunion sont directement accessibles depuis l’entrée principale qui trouve sa place grâce au travail des architectes sur l’implantation de l’édifice dans la pente. La salle de détente du personnel est située à l’étage, à l’abri des visiteurs dans un environnement propice au calme. Une terrasse est accolée à cette dernière et sert d’échappatoire pour prolonger la détente à l’extérieur.

A l’intérieur, le bois est omniprésent, que ce soit sous forme de cloisons pour séparer les différentes pièces ou sous forme de poteaux qui différencient les bureaux du reste ou encore comme un incontournable élément utilisé pour le mobilier fixe ou mobile qui tend incontestablement à réchauffer l’ambiance générale. Sans parler de la structure porteuse qui met en valeur divers usages du bois massif. Une matière que l’on trouve dans plusieurs réalisations d’Ajeance et qui tend à repérer la griffe des architectes. 

 

Modularité, flexibilité et durabilité

 

Les bureaux présentent des surfaces évolutives gage d’une grande flexibilité. Ainsi, la taille des pièces peut facilement se transformer pour répondre aux diverses exigences de ses occupants. La répartition des espaces de travail est faite en fonction de l’exposition au soleil, elle prend également en compte le taux d’occupation suivant les besoins de chaque service.

Les architectes ont pensé à tous les éléments techniques comme l’insufflation de la ventilation, la distribution de l’électricité par plinthe murale, les lampadaires sur pieds pour les bureaux, le plancher chauffant et autant d’astuces qui, tout en répondant à des problématiques écologiques, suivent à leur tour la logique de modularité que l’on trouve partout dans les bureaux.

Et finalement côté durabilité, le projet est soumis au RT2005*, où l’on trouve une inertie maîtrisée grâce à une enveloppe parfaitement isolée avec une ossature en bois remplie de ouate de cellulose et doublée en face externe par une laine de bois apportant un complément d’isolation. De même pour la toiture qui garantit la performance thermique globale de l’enveloppe. Que de dispositions avantageuses qui, outre la signature particulière de ses architectes, mettent en avant les diverses utilisations des ressources locales. L’office national des forêts porte bien son nom !

 

Sipane Hoh
 

* : Projet soumis à la RT2005 :
Cep projet : 54.53 kWh/m²/an
Cep référence : 124.84 kWh/m².an
Écart : 56.32 % -->> conforme BBC selon RT2005
Ubat projet : 0.526 W/m².K
Ubat référence : 0.788 W/m².K
Écart : 62.77%
Q4 = 0.40 m3/h.m² (pour un objectif de 0.6)

 

 

 

 

 

ONF
ONF
ONF
ONF
ONF
ONF
ONF
ONF
ONF
ONF
ONF
Mot clefs
Catégories
CYBER