• Accueil
  •  > 
  • A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
Rejoignez Cyberarchi : 

A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature

© Arthur Péquin : Copyright 2020

En 2014, dans les Landes, a eu lieu l’ouverture du centre de Formation des Apprentis (CFA) de Mont-de-Marsan. Un édifice dédié à l’enseignement secondaire accueillant près de 600 élèves. Sauf que l’équipement signé de l’agence d’architecture Marjan Hessamfar & Joe Vérons architectes associés est non seulement de très haute qualité environnementale mais s’avère être un projet de grande valeur architecturale.

 

 
 
A+
 
a-
 

Mont-de-Marsan est une ville du sud-ouest de la France qui jouxte la forêt des Landes, le plus grand massif forestier d’Europe occidentale. L’ancien CFA qui se trouvait au centre de la cité est tombé petit à petit en désuétude. En conséquence, la Chambre des Métiers des Landes a lancé un concours pour un projet de construction d’une nouvelle bâtisse implantée dans une zone en devenir qui va connaître d’ici quelques années une large urbanisation.

 

Les architectes jouent au Kapla

 

A la lisière d’une forêt classée NATURA 2000 composées de chênes et de pins, l’édifice composé de plusieurs parallélépipèdes s’immisce délicieusement dans l’environnement boisé et se l’approprie. De l’extérieur, les formes géométriques strictes sont habillées en structure métallique et recouvertes de bardage en bois. Derrière ces façades homogènes se trouvent de nombreuses ouvertures aléatoires qui assurent la luminosité à l’intérieur. La façade Est donnant vers la forêt est également protégée par les brises soleil en bois profitant ainsi de la belle vue.

 

Le programme comprend six pôles d’apprentissage dont l’alimentation, l’esthétique, la fleuristerie, la vente et la tapisserie. L’ensemble est rehaussé d’un étage non seulement pour permettre aux divers équipements techniques de se fondre dans la nature, mais également pour instiller un savant jeu de volume architectural mettant les parallélépipèdes en exergue. La présence de la flore ne fait que renforcer un contraste assez délicat vu la préservation et la protection de la forêt avoisinante.

 

Les apprentis seront choyés

 

Côté environnemental, la végétalisation du talus qui se prolonge jusqu’à couvrir la toiture vers l’ouest assure la protection de l’édifice des vents dominants et apporte une inertie thermique pendant la saison chaude. De même, un choix prioritaire a été donné aux matériaux provenant de la région, d’où les bardages extérieurs qui sont tous réalisés en pin des Landes. Ce dernier étant une essence très largement utilisée dans l’ameublement voit son rôle s’étendre à la construction grâce à une technique mise en place par le pôle de recherche ABOVE, un collectif d’architectes, de chercheurs, d’ingénieurs d’industriels qui bénéficient de la politique européenne des « clusters ». Une manière intelligente de mettre en avant un matériau existant dans la région et un savoir-faire local.

 

L’intérieur de l’édifice est à l’image de son extérieur, à la fois actuel et sobre, lumineux et fonctionnel, il comprend divers espaces ordonnés à grande luminosité. Le bois y est omniprésent, les différents détails sont soignés, c’est un bâtiment où tout est fait pour le rendre agréable à ses utilisateurs.

 

Le centre de Formation des Apprentis de Mont-de-Marsan (également appelé l’Ecole Professionnelle de Métier) est un équipement utile et fonctionnel qui démontre encore une fois l’engagement éthique de ses architectes en promulguant un matériau millénaire local et en l’appropriant au site. Un heureux aboutissement.

 

Sipane Hoh

 

Les photos : © Arthur Péquin

A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
© Arthur Péquin
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
A Mont-de-Marsan, le CFA s’approprie la nature
Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER