• Accueil
  •  > 
  • A Madrid, Rafael de La-Hoz sauve le patrimoine
Rejoignez Cyberarchi : 

A Madrid, Rafael de La-Hoz sauve le patrimoine

© Cyberarchi 2019

L’architecte espagnol Rafael de La-Hoz a récemment converti l’ancienne caserne abandonnée de Daoíz y Velarde en un étonnant centre culturel qui conserve son charme industriel. Recyclage urbain et efficacité énergétique sont au rendez-vous.

 
 
A+
 
a-
 

Daoíz y Velarde est l'une des casernes militaires qui se trouvent dans la capitale espagnole. Délaissé, puis tombé en désuétude, ce patrimoine industriel avec sa structure métallique en dents de scie et sa façade en briques, est une richesse historique que les Espagnols ont voulu préserver à tout prix.

 

La géométrie générale de l'édifice se prêtait bien à l'idée de sa réhabilitation et sa reconversion en un centre culturel capable de s'adapter à différents types d'événements. Pour cela, l'intérieur de l'entrepôt a été vidé et a été configuré en deux zones séparées physiquement mais connectées visuellement. Un espace nouveau a été créé pour lier les accès de l'ancien entrepôt vers le volume rajouté de telle manière que le caractère du bâtiment ancien soit mis en évidence.

 

Un toit capable de capter le meilleur de la lumière et de la ventilation naturelle coiffe l'ensemble. La charpente existante ainsi que les piliers métalliques ont été entretenus pendant la construction de sorte qu'ils gardent toutes leurs splendeurs.

 

Soucieux des enjeux environnementaux, les architectes ont eu recours aux dernières nouveautés technologiques garantissant un projet durable et énergétiquement efficace sans parler du coût énergétique final de l'édifice qui sera nettement inférieur à celui engendré en utilisant des préceptes convenus.

 

L'ancienne caserne a gardé son contenant tout en subissant un changement catégorique en ce qui concerne son contenu, les façades de briques ainsi que le toit rappelleront toujours l'histoire du bâtiment alors que son intérieur racontera d'autres histoires capables de tracer l'avenir.

 

La réhabilitation menée par l'agence d'architecture espagnole de Rafael de La-Hoz est une intervention délicate qui met en épreuve l'association si difficile de deux entités qui ont réussi leur fusion.

 

Crédit photos : Alfonso Quiroga

Sipane Hoh

A Madrid, Rafael de La-Hoz sauve le patrimoine
A Madrid, Rafael de La-Hoz sauve le patrimoine
A Madrid, Rafael de La-Hoz sauve le patrimoine
A Madrid, Rafael de La-Hoz sauve le patrimoine
A Madrid, Rafael de La-Hoz sauve le patrimoine
A Madrid, Rafael de La-Hoz sauve le patrimoine
A Madrid, Rafael de La-Hoz sauve le patrimoine
Mot clefs
Catégories
CYBER