• Accueil
  •  > 
  • A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
Rejoignez Cyberarchi : 

A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet

© Clément Guillaume : Copyright 2017

 

Après avoir réalisé, avec David Chipperfield, le bâtiment MBA en 2012, Martin Duplantier Architectes vient de livrer au premier trimestre 2017 la première tranche d’un autre projet vaste qui contient entre autres des logements étudiant situés au sein du Campus HEC Paris.

 

 
 
A+
 
a-
 

Établi au bord du plateau de Saclay, le campus HEC jouit d’une situation favorisée. En effet, divers équipements sportifs prestigieux coexistent avec une vaste zone forestière et un plateau occupé par des bâtiments datant de 1962 conçus par l’architecte René Coulon. C’est dans ce contexte privilégié et à la fois atypique qu’intervient Martin Duplantier.   

 

Frugal et sobre

 

Le projet est complexe, il s’agit de réaliser des bâtiments neufs tout en composant avec les édifices d’origine. Les architectes se sont donc livrés à un exercice fin et subtil qui se base sur la réinterprétation des particularités de l’architecture alentour pour engendrer un projet qui sent bon la nouveauté.

Pour les architectes, les loggias, les pilotis ainsi que les porosité des rez-de-chaussée ont constitué des éléments d’inspiration de grandes qualités dont ils se sont inspirés. Par ailleurs, l’intervention de la réhabilitation visait de son côté à les conserver. Les bâtiments neufs se développent sur quatre étages. Le rez-de-chaussée qui comprend les pilotis, est laissé libre de toute occupation. L’ensemble affiche un air frugal à la fois simple et sobre.

 

Flexible et adaptable

 

Les habitations sont toutes dotées de loggias, un clin d’œil aux logements voisins. Dans certains appartements, un système de cloison amovible permet de séparer la chambre du salon. Ailleurs, l’ouverture de la pièce commune où se trouve également la cuisine, anime les pignons.  Ceci permet de rompre avec le système de la double orientation caractéristique de la barre habituelle.  

Afin de garantir une flexibilité maximale d’aménagement, la structure, contrairement à celle des bâtiments existants, est réalisée en poteaux-poutres. Les architectes qui ont également pensé à la mutation des différents intérieurs, ont conçu des typologies facilement évolutives. Tout a été pensé pour mettre en avant l’idée de flexibilité de plus en plus demandée dans les nouvelles compositions architecturales.

Né en 1979 à Bayonne, de nationalités française et belge, Martin Duplantier qui a grandi entre Bordeaux et les Etats-Unis a suivi un parcours atypique, il nous livre ici un projet caractéristique qui a réussi brillamment à trouver sa place dans le parc existant. Il s’agit  d’une architecture mesurée qui soigne les détails et affiche une grande cohérence. Un travail recherché qui mérite le détour.

 

Sipane Hoh  

 

A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
A Jouy-en-Josas, Martin Duplantier compose un gracieux projet
Mot clefs
Catégories
CYBER