• Accueil
  •  > 
  • A Couëron, 45 logements BBC signés a/LTA
Rejoignez Cyberarchi : 

A Couëron, 45 logements BBC signés a/LTA

Stéphane Chalmeau : Copyright 2019

 

En Loire-Atlantique, l’agence d’architecture a/LTA architectes – urbanistes (Alain Tassot, Jean-Luc Le Trionnaire, Maxime Le Trionnaire et Gwénaël Le Chapelain) vient de livrer quarante-cinq logements qui se caractérisent par une forme favorisant les cadrages sur le paysage alentour.

 
 
A+
 
a-
 

« Nous avons cherché une volumétrie propre avec un fractionnement des masses pour favoriser les vues. » déclare Maxime Le Trionnaire, l’un des architectes qui a suivi le projet. En effet, l’implantation dynamique aidant, l’ensemble se caractérise par un doux visuel offert à ses habitants.

 

A l’ombre du chêne

 

Dès le départ le programme prévoyait la relocalisation des habitants de logements sociaux voués à la démolition en plus de la construction d’autres résidences ouvertes à l’accession libre, le tout en respectant les nouvelles normes environnementales. Un projet qui malgré toute apparence comporte plusieurs difficultés. Parmi ces derniers, la capacité des architectes de concevoir des appartements vastes et lumineux destinés à abriter un public dont les habitations possédaient déjà des qualités similaires. Sauf qu’ici, tout a été étudié à travers les nouvelles normes pour un meilleur confort.

Quatre entités judicieusement implantées sur une parcelle rectangulaire située dans la nouvelle ZAC de la commune de Couëron offrent à ses habitants une nouvelle opportunité de jouir d’un environnement privilégié tout en habitant des logements BBC. Les diverses édifices qui marquent les angles du terrain préservent ainsi deux chênes existants. La construction passe donc par la protection paysagère qui offrira un environnement paisible à tous.

L’ensemble est articulé autour d’un espace aménagé avec des nuances végétales et minérales comme le stationnement paysager, l’espace collectif et les jardins privés. L’ambiance est bucolique et l’approche générale rappelle que les espaces verts ne sont jamais très loin. Nous nous trouvons dans les anciens terrains agricoles devenus une zone dédiée à l’urbanisation et mettant en avant l’horizontalité que l’on retrouve dans les habitations du bourg. Ici, pas de densité mais la douce continuité d’une ville qui tend graduellement à s’agrandir.

 

Une enveloppe bipolaire

 

Le complexe est résidentiel, chaque logement bénéficie d’un grand espace extérieur que ce soit une terrasse ou un balcon ou encore un jardin, ils sont principalement orientés vers le sud et apportent à leurs habitants une belle échappée vers les environs même si certains logements donnent vers le cœur de la parcelle.

Les intérieurs sont épurés et sobres, grâce aux très grandes baies vitrées, ils sont lumineux et paraissent encore plus spacieux. La couleur dominante est le blanc et les détails sont soignés. 

Les enveloppes des bâtiments donnant vers l’extérieur sont traitées avec de l'aluminium cru et celles donnant vers l'intérieur de la parcelle sont en gris foncé. L’explication de Maxime Le Trionnaire est la suivante : « Nous avons taillé dans la masse et nous avons obtenu la couleur foncée des façades donnant à l’intérieur, un peu comme un fruit que l’on coupe et dont la teinte intérieure est différente de celle de la peau. » Un côté hybride qui rompt avec la monotonie tout en conférant un certain caractère à l’ensemble. 

Après un chantier qui a duré quinze mois, les nouveaux habitants des quarante-cinq logements ont pu découvrir leur nouvel univers. Des habitations de bonne facture respectueuses de l’environnement conçues habilement par des architectes compétents.

 

Sipane Hoh

45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
45 logements BBC
Mot clefs
Catégories
CYBER