• Accueil
  •  > 
  • A Aytré, Guinée*Potin joue au Kapla
Rejoignez Cyberarchi : 

A Aytré, Guinée*Potin joue au Kapla

Sergio Grazia : Copyright 2018

 

Implanté au cœur de la résidence Pierre Loti, le projet de soixante-quatre logements, divisé en deux entités et réalisé par l’agence d’architecture nantaise Guinée*Potin architectes (Anne-Flore Guinée et Hervé Potin) avec Alterlab architectes, a avant tout pour but de compléter le plan du renouvellement urbain lancé par la ville. Finesse et justesse sont au rendez-vous.

 
 
A+
 
a-
 

Dans le contexte particulier qui vise à octroyer une nouvelle identité à la rue Pierre Loti, le projet qui se trouve à la croisée des diverses entités adopte une transition volumétrique menée de main de maître qui profitera à tous.

 
Bien loti


Les architectes, conscients des multiples caractéristiques qu’elles soient de taille, d’orientation, d’aménagement ou encore de relation avec les bâtiments avoisinants, ont opté pour deux zones qui selon eux constitueront une meilleure réponse en matière de densité. De ce fait, chaque bâtiment possède sa propre identité tout en entretenant une relation cohérente avec le reste du projet. 

Tandis que l’une des deux entités se démarque par la forme de son toit ainsi que les mouvements des étages, l’autre édifice offre un volume plus sobre et compact. Cependant, les deux constructions offrent aux passants des façades aussi agréables à regarder qu’à vivre. Dans le but de proposer à chaque logement un accès quasi privé, les architectes ont croisé plusieurs idées. Il en résulte des logements vastes, confortables, à la fois épurés et  très efficaces.

 
La mer en Kapla

 
Côté matériaux, les bâtiments, les couloirs et les puits de lumière sont enveloppés d’une peau de bois naturel de mélèze. Les façades sont recouvertes de lattes solides et des mains courantes en chevrons ajourés, placés dans un rythme alternatif. Selon les architectes « cela permet de réduire la linéarité, de rompre avec l'uniformité des façades et de découper les bâtiments en séquences fluides. »

Les logements sont  tous traversants ou à double orientation. Les façades sont vitrées et offrent un maximum d’éclairage naturel ainsi que des vues vers l’extérieur, sans distinction d’espaces. Quant aux chambres, elles sont tout aussi vitrées que les séjours.

Par moment, nous avons l’impression que l’enveloppe offre une douce vibration chromatique qui octroie à l’ensemble un certain dynamisme. Quant au revêtement en bois, il constitue une valeur ajoutée aussi bien par sa teinte que par ses diverses qualités.

Le projet des soixante-quatre logements d’Aytré constitue non seulement la bonne solution au programme proposé mais il est également un exemple de durabilité. Et une belle avancée dans la réalisation des logements sociaux.

 

Sipane Hoh

 

 

Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
A Aytré, Guinée*Potin joue au Kapla
A Aytré, Guinée*Potin joue au Kapla
A Aytré, Guinée*Potin joue au Kapla
A Aytré, Guinée*Potin joue au Kapla
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Résidence Pierre Loti
Mot clefs
Catégories
CYBER