• Accueil
  •  > 
  • 36 15 OLGGA : les NAJA répondent à l'appel
Rejoignez Cyberarchi : 

36 15 OLGGA : les NAJA répondent à l'appel

© Cyberarchi 2019

Après un court séjour en agences (Brénac et Gonzalez notamment) Guillaume Grenu et Alice Vaillant (depuis rejoints par Nicolas Le Meur) ont rapidement, à 30 ans à peine, ouvert leur agence, OLGGA, le 1er février 2006, dans un sous-sol de Belleville à Paris. Un enthousiasme et une bonne humeur à toute épreuve, du talent et (beaucoup) de travail ont fait le reste.

 
 
A+
 
a-
 

CyberArchi : Les grandes dates de l'agence (bref une présentation de l'agence) ?

OLGGA : L'agence OLGGA architectes a été créée le 1er février 2006. Installée à Paris, dans le quartier de Belleville, OLGGA entretient des liens étroits avec la Normandie, notre région natale.

Olivier Laurent faisait partie des membres fondateurs. Après son départ en début 2007, nous formions un binôme Alice Vaillant / Guillaume Grenu jusqu'à l'arrivée de Nicolas Le Meur en janvier 2008. Cette date correspond à la création de notre adresse Lilloise.

La même année, nous avons l'opportunité de construire pour le salon Européen du Bois à Grenoble une maison proposée lors du concours 'simplicity' à Almere (NL). Cette maison est rebaptisée pour l'occasion maison EvolutiV'. Elle sera présentée à la biennale de l'habitat durable la même année.

Le lieu unique à Nantes nous propose en 2009 de construire la Flake House dans le cadre d'Estuaire 2009.

Eté 2009, nous faisons deux concours remarqués : 100 logements étudiants à base de conteneurs maritimes au Havre ainsi que le Pôle sport du Basroch (tribune, vestiaires, clubs house). Cet équipement sportif est gagné et sera livré en 2011.


Qu'est-ce qui vous a convaincu de participer aux NAJA (ou dit autrement 'Pourquoi les NAJA') ?

Nous voulions faire partie du même club que Benjamin, Charles Henri, Raphaël... Plus sérieusement, les NAJAP sont pour nous l'occasion d'exposer la singularité d'OLGGA et de présenter la cohérence de notre approche.

Quelle stratégie pour constituer le dossier : la forme (en clair la méthode) ?

Le format et le nombre de pages étant limités, libre à nous de proposer autour de ces contraintes une présentation singulière à l'image de notre agence (charte graphique...). L'idée était de présenter un nombre limité de projets dans un souci de lisibilité. Ce book est entièrement 'Homemade' que ce soit pour le graphisme, la mise en page ou le texte.

Quelle stratégie pour constituer le dossier : le fond (ou encore comment s'est élaboré le choix des projets / réalisations à mettre en exergue) ?

Les 6 projets reflètent la diversité des sujets que nous pouvons aborder. Du simple cabanon à l'équipement de grande échelle, tout est pour nous sujet à réflexions et expérimentations. L'ordre de présentation des projets est volontairement aléatoire, ils sont tous traités à la même enseigne.

Quelle philosophie pour l'agence, aujourd'hui et demain (en d'autres mots les rêves, les voeux, les espoirs, les désirs de jeunes archis désormais NAJA) ?

Dans un futur proche, un des premiers projets est de changer de locaux... Marre de la cave.

La prochaine étape sera la livraison des premiers projets en cours et notamment du Pôle sport de Grande-Synthe.

Nous souhaitons continuer dans la même dynamique et élargir nos champs d'expérimentations.

Lire également notre article 'La fraîcheur d'OLGGA, un atout qu'elle entend bien conserver' et consulter notre album-photos 'Pour OLGGA, "sans prise de risques, il ne se passe rien"'.

36 15 OLGGA : les NAJA répondent à l'appel
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER