• Accueil
  •  > 
  • 2006 - 2012 : Seine Arche : un projet monumental
Rejoignez Cyberarchi : 

2006 - 2012 : Seine Arche : un projet monumental

© Cyberarchi 2019

Fruit d'un partenariat entre l'Etat et la ville de Nanterre, le Projet Seine-Arche, d'un périmètre de 320 hectares est aujourd'hui un immense chantier appelé à durer six ans. Il vise la réparation d'un territoire longtemps dédié au passage des infrastructures de transport qui ont coupé la ville et enclavé les quartiers. Détails d'un remodelage.

 
 
A+
 
a-
 

De gros travaux d'infrastructure sont lancés pour l'aménagement de Terrasses depuis la Défense, d'une longue promenade et de logements le long de la Seine, d'un vrai ensemble urbain autour de la gare de Nanterre-Université et d'un pôle comprenant bureaux, logements et commerces entre la Défense et la gare de Nanterre-Préfecture.

Les Terrasses de Nanterre. La proposition de l'équipe Treuttel-Garcias-Treuttel, choisie en 2002, consiste à aménager, dans la perspective de l'Arche, dix-sept terrasses paysagères, élément fédérateur et emblématique du site, qui épousent le dénivelé du sol et dégagent un vaste espace public central. D'ici 2012, les Terrasses permettront de cheminer le long d'une promenade de 3 km offrant des lieux de vie à travers tous les quartiers, du parc du chemin de l'Ile en bord de Seine à la Grande Arche de la Défense.

Côté Seine. Le parc du Chemin de l'Ile, 14 hectares de nature en bord de Seine, conçu par l'agence Acanthe, s'inscrit dans la continuité de la promenade de 11 km qui, à terme, reliera Rueil-Malmaison à Gennevilliers, accueillera le public au printemps 2006. Deux îlots, Rouget de Lisle et Hoche terminent le quartier du Chemin de l'Ile.

Sur l'îlot Rouget de Lisle à vocation résidentielle, 400 logements mixtes soit 23.000 m² (habitants, salariés, étudiants) seront réalisés d'ici 2007, complétés par 885 m² d'équipements et 350 m² de commerces, activités et services. L'îlot résidentiel Hoche le long du parc du Chemin de l'île côté Seine, prolongera à l'horizon 2012 le secteur Rouget de Lisle. L'offre de logements - 48.000 m² - sera variée, de la maison de ville à l'immeuble collectif, complétée par 2.000 m² d'activités et commerces et 1.000 m² d'équipements.

L'émergence de ce nouveau pôle de vie repose sur trois réalisations majeures : la nouvelle gare multi modale SNCF / RER ; de nouvelles voies et des espaces publics pour relier les équipements et un ensemble urbain qui compose un nouveau quartier de ville. Prévue pour accueillir 31.000 usagers par jour, la gare est en chantier et sera achevée en 2011. Déplacée, recentrée au-dessus des voies ferrées, elle se prolongera par une esplanade qui lui assurera une meilleure desserte et facilitera les échanges entre les modes de déplacements (vélo, trains, RER, bus, arrêt minute).

Par ailleurs, non loin de l'Université, le vaste parvis de la gare couvrant les voies ferrées reliera la cité Anatole France et l'Université au boulevard des Provinces Françaises par une nouvelle voie de circulation, futur lieu de passage du tramway Gennevilliers Nanterre. Cette "place haute" communiquera, par de vastes escaliers, avec l'université. Enfin, sur 3,5 hectares l'architecte Jean-Paul Viguier (avec Altaréa et Eiffage) va édifier logements (35.000 m²), bureaux et activités, commerces, espaces publics, services et loisirs marchands.

Entre la Défense et la gare Nanterre-Préfecture, le quartier du Parc souffre de l'absence de commerces et de liaison entre habitat et bureaux. L'enjeu est de rééquilibrer par des logements le pôle tertiaire qui se développe sur les Terrasses avec la construction de l'immeuble SILIC 60.000 m², pour AXA France (architecte Arte Charpentier) ainsi que l'offre commerciale pour les habitants.

Le secteur du Croissant restructuré permettra de relier la Défense au quartier via la démolition du silo parking, qui fera place à des immeubles d'activités, de bureaux et de logements, nouvelle façade urbaine ménageant des percées visuelles vers la Défense.

La tour Granite de la Société Générale (68.000 m², architecte Christian de Portzamparc) sera la première tour du quartier Valmy ancrée dans le sol de Nanterre, et jouera à ce titre un rôle d'articulation avec la dalle de la Défense. Mais c'est surtout par l'espace public que s'établira la continuité entre la partie Ouest de la Défense et Nanterre avec pour objectif de redonner à ce secteur aujourd'hui voué à l'automobile, un caractère urbain et de restaurer des cheminements confortables entre les quartiers. Enfin, la passerelle piétonne Valmy derrière la Grande Arche, promenade suspendue de 90 mètres de long sur 4,15 mètres de large (architecte Dietmar Fichtinger) symbolisera de manière forte le lien établi entre les deux quartiers. Elle sera prolongée par un nouveau pont de franchissement de la RN 314.

Consulter également notre album-photo 'Seine-Arche : un projet ambitieux'.

2006 - 2012 : Seine Arche : un projet monumental
2006 - 2012 : Seine Arche : un projet monumental
2006 - 2012 : Seine Arche : un projet monumental
2006 - 2012 : Seine Arche : un projet monumental
2006 - 2012 : Seine Arche : un projet monumental
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER