• Accueil
  •  > 
  • 18e édition des European Copper in Architecture Awards : les lauréats sont...
Rejoignez Cyberarchi : 

18e édition des European Copper in Architecture Awards : les lauréats sont...

Adem Mørk : Copyright 2017

L'Institut européen du cuivre a finalement dévoilé le 28 novembre dernier les lauréats du 18e prix européen du cuivre dans l'architecture. Rivalisant d'originalité, les concurrents n'ont pas facilité la tâche du jury, qui a choisi de récompenser plusieurs projets.

 
 
A+
 
a-
 

En début d'année, l'Institut européen du cuivre lançait un vaste appel à candidature à l'occasion de la 18e édition des European Copper in Architecture Awards (ou Prix européen du cuivre dans l'architecture, en français). Au total, pas moins de 35 projets faisant la part belle à ce matériau ont attiré l'attention du jury, lui rendant d'ailleurs la tâche très ardue.

« Être juré était particulièrement difficile cette année. Les projets présentés étaient d'une extrême diversité dans leur approche architecturale, leur finalité et leur contexte », se remémore Ville Hara, qui a été récompensé lors d'une édition précédente.

Au final, 4 projets ont été primés, à raison d'un Grand Prix du Jury, un prix « Coup de cœur du public » et deux mentions spéciales. « Les projets lauréats démontrent que les bâtiments en cuivre apportent une valeur ajoutée à la ville », souligne Olivier Tissot, directeur France de l'Institut européen du cuivre.

« Le métal rouge et ses alliages transforment des bâtiments ou des équipements purement utilitaires en joyaux architecturaux, beaux mais aussi intelligents », ajoute-t-il.

 

La Maersk Tower reçoit le Grand Prix du Jury

 

Et c'est justement un programme « beau et intelligent » qui a reçu la plus haute distinction ! Le cabinet C. F. Møller Architects a en effet conçu une tour de 15 étages, la Maersk Tower, qui a été inaugurée en janvier dernier à Copenhague, au Danemark, en présence de la Reine Magareth.

Imaginé comme un « lieu de rencontres entre le monde universitaire et le monde urbain », le programme comprend trois auditoriums, des salles de classes, une cantine, un laboratoire et des salles de conférence. Surtout, le bâtiment a su séduire le jury grâce à sa façade intelligente. Dotée de plus de 3 000 ailettes de cuivre, cette dernière offre toute sa personnalité à la tour, dont l'aspect évolue selon la course du soleil. Elle assure également l'apport de lumière naturelle et de chaleur à l'intérieur.

 

Le public se laisse séduire par le centre Hydropolis de Wroclaw

 

De leur côté, les internautes ont attribué leur prix « Coup de coeur » au cabinet ART FM, à l'origine de réhabilitation d'un réservoir du XIXe siècle, transformé en parc dédié à l'eau, l'Hydropolis Center (Wroclaw, Pologne). L'occasion pour le bâtiment de se voir doté d'une nouvelle façade en cuivre qui offre à l'ensemble un aspect très contemporain.

Le matériau a également été déployé sur la toiture et sur l'enveloppe d'un nouveau bâtiment. Des panneaux perforés coulissants viennent compléter l'ensemble, laissant filtrer le soleil pour un jeu de lumière éblouissant.

 

Deux mentions spéciales du jury

 

Preuve de la tâche difficile qu'a été celle du jury, ce dernier a souhaité attribuer deux mentions spéciales supplémentaires. La première est allée au Lahti Travel Center, en Finlande, imaginé par JKMM Architects, qui consiste un « nouveau ''hub'' pour les réseaux de train et de bus ». Une canopée de 60 mètres de long recouverte d'un bardage en cuivre perforé offre à la gare une forte singularité.

Le Bosruck Tunnel, en Autriche, a quant à lui fait l'objet d'une rénovation réalisée par le cabinet Riepl Riepl Achitekten, qui en a profité pour concevoir deux tours annonçant l'entrée et la sortie de l'ancien et du nouveau tunnel. Celles-ci présentent une façade en laiton perforé qui offre « une cohérence visuelle à l'ensemble, tout en apportant de la transparence à la structure ».

« Les architectes récompensés montrent avec brio comment le cuivre peut contribuer à l'architecture de demain et à (ré)inventer les villes : les bâtiments deviennent vivants, parfaitement intégrés dans l'espace urbain, dans un souci affirmé de développement durable », conclut l'Institut européen du cuivre.

 

F.C

18e prix européen du cuivre dans l'architecture
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
CYBER